Installez un abri de jardin dans votre coin de verdure

0
181
views

Transformer son jardin en un petit coin de paradis passe par l’aménagement paysager, et la sélection de plantes et fleurs qui viendront l’embellir. Cela passe aussi par l’installation d’un abri de jardin, aux multiples usages : espace de stockage et de rangement du mobilier de jardin et des outils de jardinage, « cabane » de jeu pour les enfants, ou même pièce supplémentaire… L’abri de jardin peut même devenir un point d’attraction du jardin, la touche finale de votre aménagement. A condition de bien le choisir !

Un abri adapté à vos besoins….

Quel sera l’usage de votre abri de jardin ? Le choix du modèle, et tout particulièrement de ses dimensions, dépend de la réponse.

  • Vous voulez simplement un petit espace de stockage pour les outils de jardin, les pots de fleurs et les sacs de terreau ? Un petit abri de 2 à 5 m2 suffira largement. Vous pourrez même y installer des étagères, un coffre ou une armoire pour garder votre abri bien rangé.
  • L’abri devra aussi accueillir la tondeuse, la brouette, le mobilier de jardin en hiver ? Mieux vaut voire plus grand : 5 à 10 m2 seront parfaits. Vous pourrez même prévoir un coin atelier pour bricoler toute l’année.
  • Vous concevez l’abri de jardin comme un petit espace privilégié de détente, et peut être même comme une pièce supplémentaire, une chambre d’ami ou une salle de jeu ? Il faut aller au-delà de 10m2… Le budget sera votre limite.

…et s’intégrant parfaitement dans le décor

Mais attention, pas question de dénaturer votre jardin, soigneusement aménagé, avec un abri qui semblera incongru dans le décor. Il est donc essentiel de choisir tout d’abord un abri dont les matériaux sont en accord avec l’ambiance générale du jardin.

  • Pour un aspect authentique et « nature », le bois s’impose ! Brut, vernis, huilé, lasuré, ou peint (en blanc, rouge ou lavande, le tout est qu’il s’intègre naturellement dans le décor), il nécessite un entretien régulier mais est plus chaleureux.
  • Si vous avez un petit budget, optez pour un abri en métal, plus économique. Souvent laqué ou galvanisé, peut trancher désagréablement au milieu de la verdure. Mais pas de panique : installez-le à l’abri des regards, camouflez-le avec des plantes, et le tour est joué. Attention toutefois, il y fera très chaud en été, froid en hiver : difficile d’en faire « la pièce en plus » dont vous rêvez.
  • La résine cumule bien des atouts : résistante, facile à entretenir, se déclinant en de multiples formes et styles… Les puristes lui reprocheront peut-être son manque d’authenticité, mais il faut reconnaître qu’elle sait aujourd’hui très bien imiter le bois, et ne dénaturera pas votre jardin.

Et rassurez-vous, le choix est immense. Quel que soit le matériau choisi, vous trouverez le modèle de vos rêves : traditionnel ou moderne ; avec un toit plat, à une pente ou à deux pentes ; avec ou sans fenêtre ; avec une porte large ou étroite…

Respectez la réglementation !

Avant de construire ou faire construire par un professionnel votre abri de jardin – vendu en kit – vous devrez soigneusement préparer le terrain, afin qu’il soit stable et plat. Mais si votre abri de jardin dépasse une certaine surface, il faudra avant tout réaliser certaines démarches !

Généralement,

  • Si votre abri de jardin ne dépasse pas 5 m2, aucune démarche n’est nécessaire (sauf dans le cas, peu probable, où il dépasse 12 mètres de hauteur !).
  • Si sa surface est comprise entre 5 et 20 m2, une déclaration de travaux effectuée en mairie suffit.
  • Au-delà de 20 m2, vous devez demander un permis de construire.

C’est pour cela que la quasi-totalité des abris a une surface inférieure à 20 m2. Mais attention, si vous êtes dans un site classé ou une zone protégée, la déclaration de travaux peut être obligatoire quelle que soit la taille. Le plus sûr est donc de vous renseigner auprès de la mairie, qui vous indiquera les éventuelles démarches à réaliser.

 

Article précédentLa dalle LED, la nouvelle solution ?
PARTAGER