Comment fonctionne une piscine naturelle ?

0
417
views
Austria, Salzburg County, Family on airbed in natural pool

La piscine naturelle est synonyme d’eau de qualité, d’un écosystème équilibrée et d’un esthétisme atypique et paradisiaque. Encore peu courante de nos jours, elle est avantageuse pour l’environnement. Dans cet article, nous vous listons ses principes de fonctionnement et ses caractéristiques principales.

Piscine naturelle : définition

La piscine naturelle, ou piscine biologique, est une piscine qui donne l’effet de se baigner dans l’eau naturelle comme dans une rivière ou un étang. Si vous souhaitez nager comme en pleine nature, dans un espace qui vous rappelle un lac, la piscine naturelle est idéale.

Ce type de bassin est fondé sur le principe du lagunage : il y a une espace de baignade, un espace dédié à l’épuration et une zone de régénération. L’eau de la piscine, afin d’être filtrée, doit bouger et être en mouvement dans les espaces d’épuration et de régénération. Pour cela, une bonne pompe pour piscine est à privilégier.

Concernant la construction, il faut bien choisir l’emplacement, si possible une zone d’ombre pour que l’eau ne chauffe pas trop vite. Pour le terrassement, il faut se renseigner sur chaque zone : la zone de baignade doit être plus profonde que les autres. Il faut ensuite poser une membrane d’étanchéité, remplir la piscine, choisir les plantes du lagunage et installer une pompe.

Les particularités de la piscine naturelle

– Sur le point de vue esthétique, la piscine naturelle est agréable et offre à votre jardin un vrai coin de nature. Afin d’intensifier ce côté nature, rien de mieux que du sable blanc ou des palmiers pour un effet île paradisiaque. Vous pouvez aussi opter pour d’autres matières naturelles comme un bloc de calcaire, un effet plage ou des pierres.

– La piscine naturelle est auto-nettoyante, grâce à des caractéristiques biologiques avec les végétaux présents et les micro-organismes, elle se purifie toute seule.

– Elle n’a aucun produit chimique, par conséquent le respect de l’environnement est bien présent. L’équilibre de l’eau est maîtrisé grâce à un écosystème faune et flore harmonisé : l’environnement local est favorisé. Tous les éléments de l’environnement sont pris en compte : la météo, les plantes, les organismes, le pH de l’eau…

– Contrairement à une piscine classique, des animaux comme des invertébrés, des crapauds ou grenouilles peuvent s’y installer. Cela peut être un avantage comme un inconvénient, cela dépend de vos envies. Cet aspect prouve que l’environnement est sain.

– La piscine naturelle est plus chère que la piscine traditionnelle, mais elle est intéressante pour le long terme. En effet, les dépenses au quotidien ne sont pas importantes car, comme nous l’avons indiquée, elle se régénère et se maintient toute seule.

– L’inconvénient est sa consommation en eau. L’eau s’évapore d’une manière importante à cause de la zone de lagunage, l’aération et l’absorption des plantes qui consomment de l’eau.

Attention, l’eau est censée rester propre et saine. La biologie doit être équilibrée : il faut penser aux animaux et aux plantes aquatiques qui vont se développer dans la piscine. Pour cela, vous pouvez consulter un professionnel qui vous aidera à choisir les plantes et vous donnera des conseils pour l’entretien.